La clinique > Comprendre > Pourquoi la perte des dents ? > La cicatrisation spontanée : la première solution de défense

La cicatrisation spontanée : la première solution de défense

Prendre rendez-vous

La cicatrisation constitue comme dans toute partie du corps, une des défenses de l’organisme, elle est LA protection première contre les infections et, est de ce fait incontournable.

 

Mais alors il semble que pour la dent et les tissus qui la soutiennent, il y ait une exception à cette règle biologique capitale pour la préservation de la santé générale, notamment dans la lutte contre les infections.

 

La cicatrisation, ou le retour à l’étanchéité, préserve les organes vitaux contre les micro-organismes. Or, il semble de toute évidence, que ni la carie, ni la gencive lors d’une "maladie parodontale", ne cicatrise. 

 

Alors pourquoi l’organisme qui existe depuis plusieurs millions d’années, qui vit en présence de bactéries, se fait attaquer par ces bactéries et est si fragile à cet endroit précis de l’organisme qu’il va jusqu’à perdre l’ensemble des éléments qui l’aident à se nourrir ?!

 

Vous l’aurez compris notre analyse sur le fait de perdre une dent n’est pas la même que celle communément admise et enseignée, et qui voudrait en le simplifiant, que la « maladie parodontale » soit une maladie d’origine bactérienne, ce qui signifie, que les bactéries sont la cause même du processus de la perte des dents, et si l’on pousse l’analyse, cela ramène à la responsabilité que vous avez sur la qualité de votre hygiène.

 

75% des Français serait malade du fait de "l’attaque" par leurs bactéries et perdrait le combat… C'est à dire finirait par perdre leur dents du fait de cette maladie. Nous sommes convaincus que c’est biologiquement inacceptable.. C’est pour lutter contre cette "maladie" d’une manière pratique, que l’on vous rappelle sans arrêt de bien vous brosser les dents, et que l’on vous prescrit des bains de bouche ou autres moyens d’hygiène, comme des détartrages fréquents en espérant ainsi lutter contre ces bactéries responsable de votre maladie. 

 

Ce qui laisse beaucoup de personnes dans l’angoisse et la culpabilité, car ils ont une hygiène dentaire indiscutable. Si l’hygiène en général et dentaire en particulier, revêt une importance indiscutable, elle ne peut être réalisée, que pour limiter la quantité de micro-organismes risquant de passer par une blessure. Mieux vaut avoir un voleur qui rentre chez vous que 50 !
  

L’analyse que nous vous présentons est totalement différente, bien plus en accord nous semble-t-il avec la Bio-logique : 

 

Lorsqu’il y a perte d’étanchéité soit au niveau de la couronne dentaire (émail) soit au niveau du joint étanche qui entoure la dent (attache gingivale), il y aura dans un temps plus ou moins long, élimination de la dent, et la muqueuse gingivale sera reconstruite Ad Intégrum, et retrouvera de fait son étanchéité, ce qui restituera la protection de l’organisme. Nous appelons cela une cicatrisation, et non une "maladie auto immune" comme c'est enseigné encore aujourd'hui. 

 

Les bactéries, qui sont solidement "accrochées" aux racines dentaires par exemple, ou bien à l'abris dans les racines infectées ne peuvent pas être éliminées par les premières défenses de l’organisme (macrophages...), ni d’ailleurs par les moyens d’hygiènes généralement prescrit, puisque ceux-ci ont tous une action au-dessus de la gencive, (couronne dentaire et espaces interdentaires) vont déclencher une réaction immunitaire qui va détruire l’os, entrainant à terme l’élimination de la dent, et dans le même temps la fermeture de la gencive, il s’agit donc, pour nous du processus général de cicatrisation et de guérison.

 

La perte de la dent est une cicatrisation, en tout cas elle permet le retour à une étanchéité protectrice.

On ne perd pas les dents parce que l’on est malade, mais au contraire parce que l’on est en bonne santé, c’est la réaction immunitaire, donc la défense, qui détruit l’os et non les bactéries.

Le nombre de cas où un patient s’est présenté dans un cabinet dentaire, parce qu’une dent est "tombée" toute seule est important.

A chaque fois cette chute s’est déroulée sans douleur et sans saignement, et la gencive est refermée et alors redevient étanche.

Il s’agit bel et bien d’une cicatrisation complète !

(Lire l’article dentoscope N°63 du 01/04/2010)

 

Prendre rendez-vous